Balkany pourrait perdre son immunitée

Le 18 mars prochain, le bureau de l’Assemblée nationale devra statuer sur la demande de levée de l’immunité parlementaire de Patrick Balkany. Le député-maire UMP de Levallois-Perret est mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale, corruption passive, blanchiment de corruption.

Réélu sans réelle opposition maire de la commune de Levallois Perret, le proche de Nicolas Sarkozy a été mis en examen avec sa femme par les juges financiers Renaud Van Ruymbeke et Patricia Simon. Ces derniers cherchent à savoir si le couple Balkany a tenté de cacher une partie de son patrimoine au fisc.

Une enquête menée par Tracfin, la cellule anti-blanchiment du ministère de l’Economie a permis d’identifier les comptes offshores qui ont servi à l’achat de deux propriétés. Jean Pierre Aubry fidèle collaborateur de Patrick Balkany a été mis en examen et interrogé avant d’avouer que la villa à Marrakech ne lui appartenait pas. Dans le même temps, la mise sur écoute des époux a permis de saisir une conversation téléphonique entre Isabelle Balkany et une amie à elle.

A lire aussi:http://www.lemonde.fr/enquetes/article/2015/03/03/pourquoi-les-juges-demandent-la-levee-de-l-immunite-parlementaire-de-patrick-balkany_4586852_1653553.html

La réaction à droite ne s’est pas fait attendre et François Fillon disait hier publiquement qu’il s’étonnait de « l’étroite relation entre le maire de Levallois et l’ancien Président de la République ». Il n’en fallait pas plus pour rallumer une mèche qui ne s’éteindra sans doute jamais sur ces affaires de corruptions.

 

 L.S

Écrit par noyaudur