Baisse de 4% des immatriculations de voitures neuves

L’embellie du mois d’août n’aura été que passagère. Le nombre de voitures immatriculées a baissé de 4% entre le mois de septembre et le mois d’octobre. Le phénomène n’est pas nouveau puisque depuis un an le nombre de voiture neuve achetées et immatriculées baisse de façon significative malgré un pic au printemps dernier. Alors que le parc automobile français ne cesse de croître, ce chiffre illustre l’attirance des conducteurs français pour les véhicules d’occasion.

 

Écrit par Cyril Camacho