Augmentation des actes de violences envers les religions en 2015

Alors que les actes antisémites ont diminué de 5%, le nombre d’actes antimusulmans monte en flèche. Dans une interview au journal La Croix publié ce mercredi 20 janvier 2016, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve fait état des questions religieuses.

 

En 2015, les actes antisémites « restent à un niveau élevé » a déclaré le ministre de l’intérieur. Malgré une diminution de 5%, le niveau s’établi à « environ 806 ». En 2014, près de 851 cas d’actes antisémites avaient été enregistrés. Le nombre de violences envers les Juifs, n’a excédé qu’à seulement deux reprises les 800.

Alors que les actes antisémites diminuent – de peu – le nombre d’actes antimusulmans a triplé et atteint « environ 400 » depuis les attentats de janvier dernier. D’ailleurs, 178 de ces actes ont été signalés juste après les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher.

Un record selon le président de l’Observatoire National contre l’Islamophobie (instance du Conseil du Conseil Français du Culte Musulman CFCM) Abdallah Zekri depuis sa mise en place en 2011.

Face à cette montée d’un certain radicalisme islamique, Bernard Cazeneuve souhaite remercier les musulmans de France qui « témoignent de leur amour de la République »

Les chrétiens aussi touchés par la violence.

Les actes de violence n’épargnent aucune religion, puisque que les agissements contre les chrétiens ont eux aussi augmentés de « 20% ». 810 actes contre les chrétiens ont été notés en 2015. Sont ciblés principalement les lieux de cultes ainsi que les cimetières.

Le ministre de l’intérieur a insisté pour que ce genre d’action soit « sévèrement puni ». Il tient d’ailleurs à mettre les choses au clair « La laïcité n’a pas à se durcir, mais à s’affirmer ».

Shanon CLOTILDE

Écrit par Esther Bassingha