Attentats à Charlie Hebdo, les hôtels parisiens sont aussi victimes

Les attentats des 7 et 9 janvier ont suscité la peur chez les Français mais aussi chez les touristes. Le secteur hôtelier a connu une baisse de fréquentation conséquente en ce début d’année.

Au lendemain, de l’attentat Charlie Hebdo, les touristes ont préféré fuir. C’est en tout cas ce qu’attestent les chiffres publiés par le cabinet MKG. Une baisse de fréquentation pouvant aller jusqu’à 9% le week end du 16 et 17 janvier. L’hôtellerie haut de gamme est la plus touchée par cette dégradation. Une perte qui repose sur un fort sentiment d’insécurité. La méfiance des touristes est également aggravée par « le phénomène de populations entières qui se soulèvent contre la France » selon le président de MKG, George Panayotis.

Si la période post-fêtes est généralement calme pour l’hôtellerie, cette année 2015 avait plutôt bien commencée avec une croissance s’alignant sur le bilan d’une année 2014 assez équilibrée.

Ces répercussions touchent tout le secteur économique. A l’image de l’hôtellerie, la grande distribution a également été pénalisée par les attentats. Dans l’esprit des Français, le 7 janvier, lancement officiel des soldes d’hiver a été effacé par l’attaque à Charlie Hebdo. De nombreux objectifs ont été revus à la baisse et selon, George Panayotis, il faudrait encore « deux à trois semaines » pour retrouver l’équilibre.

Jeannie Samnick

Écrit par jeantho