Attentat d’Istanbul : Daech revendique l’attaque du Nouvel An

L’Etat islamique a revendiqué, ce lundi 2 janvier au matin, l’attentat commis dans une boite de nuit d’Istanbul lors du réveillon du nouvel an. Une attaque qui a fait au moins 39 morts. L’assaillant est toujours en fuite.

La Turquie commence l’année en deuil. Dimanche 1er janvier, 1h15, un homme armé d’un fusil d’assaut surgit dans une boite de nuit prisée d’Istanbul. Après avoir abattu un policier et un civil qui se trouvaient devant l’entrée de la Reina, l’assaillant a ouvert le feu sur la foule dans la discothèque, où plusieurs centaines de personnes fêtaient le passage à l’année 2017.

L’attaque a été revendiqué dans un communiqué ce lundi matin par le groupe terroriste Etat islamique. C’est la première fois qu’ils revendiquent un attentat sur le territoire turc.

Le terroriste toujours en fuite

Les autorités turques ont lancé une chasse à l’homme afin de capturer l’assaillant qui est parvenu a s’enfuir en  » profitant de l’anarchie «  semée dans la discothèque, selon le Premier ministre turc. Il a ajouté que l’assaillant aurait laissé son arme sur les lieux.

Le terroriste aurait tué au moins 39 personnes, dont 15 étrangers, et fait 65 blessés. Parmi les victimes figure au moins une Française. « C’est avec une immense tristesse que je confirme le décès d’une ressortissante française, également de nationalité tunisienne, a indiqué le ministre des affaires étrangère, Jean-Marc Ayrault. Son époux, de nationalité tunisienne, est également décédé « .

Déborah Yessourour

Écrit par Deborah Yessourour