L’assaut lancé dès 4h30 ce matin vient de se terminer. Il visait Abdelhamid Abaaoud, commanditaire présumé des attentats de Paris. Il ne fait pas partie des suspects arrêtés. On dénombre, pour l’instant, au moins deux morts, dont une femme kamikaze qui a activé son gilet explosif dès le début de l’assaut. Pour le moment, sept personnes ont été interpellées, dont trois terroristes présents dans l’appartement. Un homme et une femme ont été arrêtés à proximité. L’opération de sécurisation est toujours en cours selon la police. Les habitants de Saint-Denis sont invités à rester chez eux sur ordre des forces de l’ordre. Les commerces et écoles de la ville doivent rester fermés.

12h30 : La police turque a arrêté hier à l’aéroport d’Istanbul huit marocains qui projetaient de se rendre en Allemagne. Ces huit individus seraient des militants du groupe Etat Islamique et se faisaient passer pour des réfugiés.

12h18 : Le gouvernement annonce, a la fin du conseil des ministres, que les 129 personnes tuées lors de l’attentat du Bataclan ont été identifiées.

12h17 : Selon le procureur de Paris François Molins, les écoutes téléphoniques ont abouti a de « fortes présomptions » sur la présence de Abdelhamid Abaaoud dans l’appartement. Mais sa présence n’est pas encore confirmée.

12h14 : Bernard Cazeneuve (Ministre de l’Intérieur) s’est exprimé à Saint-Denis, en confirmant l’arrestation de sept personnes.

12h10 : La DGPN (Direction Générale de la Police Nationale) confirme la mort d’un troisième individu.

12h06 : Le Monde annonce qu’un téléphone portable abandonné par l’un des terroristes du Bataclan avait été retrouvé. C’est grâce à la géolocalisation d’un SMS envoyé quelques secondes avant l’attaque (« On est parti, on commence ») que les enquêteurs ont pu retrouver l’adresse de l’appartement de Saint-Denis.

12h04 : La Police a forcé la porte de l’église Saint-Denis de L’Estrée à coup de hache pour fouiller les lieux.

 

 

Source: Fred Picard pour Le Figaro

12h01 : Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, vient d’arriver à Saint-Denis sur les lieux de l’assaut.

11h44 : Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, annonce la fin de l’assaut et la neutralisation de tous les terroristes.

11h33 : La police a arrêté sept personnes au total lors de l’assaut de Saint-Denis selon l’AFP. Parmi les interpellés, le parquet a pour l’instant confirmé l’arrestation de trois hommes qui se trouvaient dans l’appartement, ainsi que du  propriétaire ou du locataire, et d’une femme qui se situait a proximité.

 

11h27 : L’AFP annonce la fin de l’assaut. Elle précise que les opération de sécurité sont toujours en court.

11h00 : Un attentat prévu à la Défense ? Selon l’agence de presse anglaise Reuters, un attentat était projeté dans le quartier de la Défense. L’équipe terroriste visé par l’assaut des forces de l’ordre serait les commanditaires de cette attaque.  

9h57 : Un chien du Raid meurt

Une cinquantaine de militaires ont été déployés sur place depuis ce matin :

  • Cellule psychologique

Une cellule psychologique a été mise en place pour les élèves et le personnel du collège De Geyter à l’Hôtel de ville de Saint Denis.

  • Les premiers témoins s’expriment 

« J’ai pu apercevoir du sang dans une des galeries de Saint-Denis »  , déclare un riverain au micro de RTL.

 

« C’était vraiment des tirs, des explosions, les meubles bougeaient », s’exprime une mère de famille sur France Info

 

 

 

  • Le bilan s’alourdit : 5 policiers blessés 

  • Un forcené toujours retranché, des policiers blessés dans l’assaut

l’individu est toujours retranché dans l’appartement selon un journaliste du Figaro, présent sur place.

 

 

  • Le Procureur de la République publie le premier communiqué de presse

–  Les abords de Saint-Denis saturés, prévient la police

 

  • Les étudiants de Saint-Denis appelés à ne pas venir en cours

 Le déroulé des opérations : 

9h21 : Le RAID et la Brigade de Recherche et d’intervention fouillent l’immeuble.

9h05 : Christiane Taubira arrive à l’Elysée

8h00 : Trois personnes ont été interpellées

7h55 : Deux forcenés ont été tués. Un terroriste qui tentait de s’échapper de l’appartement et qui s’est fait abattre par un tireur d’élite de la police et une femme qui s’est faite exploser lors du premier assaut.

7h34 : Deux nouvelles explosions se sont faites entendre

7h22 : La préfecture annonce la fermeture des collèges et des écoles du centre ville

7h15 : Un homme retranché aurait été tué, et deux policiers blessés

6h30 : La cible de l’assaut est désormais connue, il s’agit d’Abdelhamid Abaaoud, un belge de 28 ans, le commanditaire présumé des attaques du 13 novembre.

6h20 : Le maire demande à la population de rester chez elle. Les transports sont stoppés.

4h30 : L’opération du raid commence. des coups de feu ont été entendus dans le centre ville de Saint-Denis. Des policiers ont été blessés. À 4h45, un habitant enregistre cette vidéo :

Écrit par chloe.leribaut