Assassinat de Nemtsov: un suspect passe aux aveux

L’enquête concernant l’assassinat de Boris Nemtsov progresse. Un ancien membre de la police tchétchène a reconnu avoir participé au meurtre du politicien le 27 février. 

Le mystère se dissipe peu à peu.  Zaour Dadaïev est passé aux aveux ce dimanche. L’un des principaux suspects de cette affaire a avoué son implication dans l’assassinat de Boris Nemtsov. L’individu sera présenté ce lundi devant le tribunal de Moscow au coté de quatre autres prévenus. Cet ancien chef adjoint des forces spéciales tchétchènes  avait été décoré pour son « courage »  en 2010 par le ministre russe de l’intérieur de l’époque, Rachid Nourgaliev.

Reste à savoir les motivations qui ont animé les auteurs des faits. Aucune piste n’est éludée par les enquêteurs. Certains évoquent une attaque organisée par l’Etat Islamique motivé par le soutien du politicien à l’hebdomadaire français Charlie Hebdo.

 

 

D’autres privilégient la thèse selon laquelle le chef de l’Etat Vladimir Poutine n’aurait pas apprécié les critiques envers sa gestion de la crise ukrainienne. Une hypothèse crédible puisque Nemtsov demeurait le seul véritable opposant au pouvoir du Kremlin depuis des années.

Janna Nemtsova , la fille de la victime affirmait que le meurtre de son père était «politique». Lors d’ une interview accordée à la chaîne de télévision américaine CNN, elle redoutait que le climat de peur s’intensifie.

«Je pense que maintenant, la Russie a franchi la ligne, et que les gens auront peur d’exprimer des idées qui contredisent (…) le point de vue officiel».

Anthony Mendes

A lire aussi:

– http://www.huffingtonpost.fr/2015/03/09/meurtre-boris-nemtsov-suspects-zaour-dadaiev_n_6829106.html

http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/03/02/boris-nemtsov-poutine-m-a-tuer_4585823_3232.html

Écrit par hibatandrine