Areva réduit son effectif en Allemagne

Areva, le géant du nucléaire français, a annoncé ce mercredi  une suppression de poste de 1500 emplois en Allemagne.

Ces prévisions de suppressions de postes sont abordées lors d’une réunion qui a eu lieu ce mardi à Offenbach entre les membres du personnel et les dirigeants du groupe, dont le directeur général, Philippe Knoche.L’objectif de cette réunion porte sur la suppression de 1500 emplois à temps plein de 2015 à 2017.

Cette annonce vient une semaine après la parution d’un déficit record de presque 5 milliards d’euros et d’un projet d’économie de 1 milliard d’euros. L’annonce de cette suppression de postes par le groupe Areva, détenu à 87% par des capitaux publics est un véritable coup dur pour les salariés de la firme Française. Depuis 2011, plus de 1000 postes on été supprimés. Le groupe  Français, compte plus de 5100 associés en Allemagne.

 

A lire : 1500 postes supprimés

 

Les syndicats craignent de plus en plus de suppression, et éprouvent une forte inquiétude concernant le site d’Offenbach.

La prochaine négociation entre les dirigeants du groupe et les syndicats devrait commencer fin mars et s’étendre jusqu’en mai, a annoncé Jean Pierre Bachmann, coordinateur du groupe Areva. Les salariés seront tenus informés après la prochaine journée intersyndicale qui aura lieu le 19 mars.

A lire : Le premier impact

 

Yasser Salfiti 

Écrit par jeffyasser