Coupe Davis : après l’Allemagne, la Grande-Bretagne

La sélection bleue faite par Arnaud Clément pour cette coupe Davis était composée de Gilles Simon, Gaël Monfils, Julien Benneteau, Nicolas Mahut et Édouard Roger-Vasselin. A l’issue de  ce week-end, les Français se sont qualifiés en se démarquant rapidement face à l’Allemagne (3-2). La prochaine étape pour eux se déroulera en Grande-Bretagne. 

Malgré la convalescence de Jo-Wilfried Tsonga, l’équipe de France s’est facilement mise en confiance grâce aux deux victoires consécutives de Simon et Monfils en simple vendredi.

Depuis hier soir, les quarts de finale ont été annoncés. C’est donc en Grande-Bretagne que partiront les Français du 17 au 19 juillet 2015, juste après le tournoi de Wimbledon. Les Britanniques se sont démarqués au même score que la France face aux Etats-Unis et possède un atout qui serait en capacité de menacer notre équipe française : Andy Murray et sa position bien mérité de numéro 5 mondial. Un joueur majeur et dominant accompagné notamment du très talentueux James Ward.

Les Britanniques sont bien décidés de ne pas se laisser battre si facilement car leur envie de remporter cette coupe Davis est présente dans tous les esprits, cela ne s’est pas produit depuis 1936. De plus ils joueront à domicile, un avantage pour eux ayant l’habitude de jouer sur gazon, à contrario de certains français comme Gaël Monfils qui pourraient se sentir moins en confiance sur ce terrain.

Arnaud Clément, sélectionneur de l'équipe française depuis 2013. Source : commons.wikimedia

Arnaud Clément, sélectionneur de l’équipe française depuis 2013. Source : commons.wikimedia

Des réticences qui n’inquiètent en rien le sélectionneur français Arnaud Clément qui, malgré le fait que la Grande-Bretagne soit donnée favorite, aborde les quarts avec sérénité et confiance.

Réaction d’Arnaud Clément face aux prochains adversaires des bleus : la Grande-Bretagne

découvrez aussi : les mousquetaires à l’attaque pour la coupe Davis.

Eloïse Roger

Écrit par aledo