ONU : Antonio Guterres, nouveau gardien de la paix du monde

Antonio Guterres est le nouveau secrétaire général de l’ONU. Dimanche 1er janvier, le Portugais a entamé son mandat de cinq ans renouvelable une fois, et succède à Ban Ki-Moon.

Dès son investiture, Antonio Guterres a lancé un message d’amour au monde entier : « Engageons-nous à faire de la paix notre priorité absolue. Faisons de 2017 l’année où nous tous, citoyens, gouvernements et dirigeants, auront tout fait pour surmonter nos différences. » 

Un changement imminent

Ex-Premier ministre du Portugal de 1995 à 2002, son très bon bilan en tant qu’homme politique portugais a plaidé en sa faveur. Sous son mandat, Antonio Guterres a permis au pays lusitanien de rentrer dans l’euro, de relancer la croissance et de lutter contre la pauvreté. Considéré comme l’un des politiques les plus diplomate et le plus social, son élection à la tête de l’ONU restera historique.

Pour annoncer le nom du représentant qui supervisera le conseil, les quinze diplomates de l’organisation se sont réunis devant la presse. Malgré les nombreuses divergences entre eux, notamment entre l’Américaine Samantha Power et le Russe Vitali Tchourkine, tous se sont accorder à nommer Antonio Guterres en tant que successeur de Ban Ki-Moon. Avec pour but principal d’être actif et de prendre plus de mesures que le sud-coréen, qui présente un bilan décevant.

Alexandre Domingues

Écrit par Alexandre Domingues