Suède : le tueur au sabre, un jeune homme « solitaire »

Le profil d’Anton-Lundin Pettersson, 21 ans, commence à se révéler, ce vendredi 23 octobre, au lendemain de son attaque meurtrière dans une école suédoise à Trollhättan. Il est décrit comme hostile à l’islam et résolument opposé à l’immigration.

Anton-Lundin Pettersson

Anton-Lundin Pettersson (Capture d’écran Twitter)

Jeudi 22 octobre, un élève et un enseignant ont été tués, et deux autres personnes ont été blessés dans une école suédoise, par un mystérieux tueur au sabre. Il s’agit d’Anton Lundin-Pettersson, 21 ans. Il a succombé à ses blessures suite aux tirs de la police.

Identifié par la presse comme natif de Trollhattan, l’homme était vêtu de noir, le visage dissimulé par un masque rappelant celui du personnage Dark Vador de La Guerre des Etoiles, et coiffé d’un casque rappelant ceux de l’armée allemande durant la Seconde Guerre Mondiale.

Les médias suédois dressent le portrait d’un jeune homme hostile à l’islam et à l’immigration, adepte des romans de Stephen King et fasciné par les jeux vidéo. Un ancien camarade de classe s’est confié au quotidien suédois Expressen, expliquant : « Il était solitaire. Il jouait aux jeux vidéo, il vivait dans son monde. »

Le tueur de Trollhattan était également très actif sur internet. Sur son compte YouTube, il publiait des films sur Hitler et le nazisme. Plus récemment, sur le réseau social Facebook, Anton Lundin-Petterson avait posté un appel du parti anti-immigration des Démocrates de Suède (SD) à l’occasion du référendum national sur l’immigration.

Si l’enquête débute à peine, le profil du meurtrier pourrait s’inscrire dans «  la tendance que l’on a pu voir aux Etats-Unis de ces jeunes hommes blancs en colère qui se sont radicalisés sur le net » comme l’explique Daniel Poohl à l’AFP, rédacteur en chef d’Expo, un site étudiant les groupuscules néo-nazis. Il explique également que ces extrémistes agissent afin de « sauver la race blanche ».

Nacer Boubekeur

Écrit par nacerm