American Sniper divise les américains

Succès commercial inattendu, le dernier film de Clint Eastwood, « American Sniper » fascine les Etats-Unis. Malgré les millions de dollars déjà engrangés en moins d’une semaine d’exploitation, de nombreuses voix se lèvent pour dénoncer l’apologie de la guerre en Irak.

©frontpagemag.com

©frontpagemag.com

 

Avec 108,7 millions de dollars de recettes en moins de quatre jours, « American Sniper » est la surprise de cette fin d’année outre-Atlantique. Autant apprécié que controversé, le film est une adaptation du roman autobiographie de l’ancien tireur d’élite Chris Kyle durant l’occupation américaine en Irak. C’est d’ailleurs sur ce point que l’Amérique se divise. Pourtant voulu « apolitisé » par C. Eastwood, le long-métrage a très vite dépassé les pages des critiques cinématographiques. En premier ligne, le réalisateur américain Michael Moore (Bowling for Coumbine) « Mon oncle fut tué par des snipers durant la Seconde Guerre Mondiale [..] Les snipers ne sont pas des héros » a-t-il commenté sur son compte Twitter.

Plus virulente, l’ancienne candidate à la vice-présidence des Etats-Unis et présidente du très conservateur  » Tea Party« , Sarah Palin s’est insurgée sur sa page Facebook «Alors que vous caressez des trophées en plastique, que vous débattez en crachant sur la tombe des combattants de la liberté, sachez que le reste de l’Amérique considère que vous n’êtes pas dignes de cirer les bottes de combat de Chris Kyle ».

Même si la plupart des critiques ne semblent pas aller en faveur du dernier film de Clint Eastwood, l’Académie des Oscars, quant à elle, est davantage convaincue. En témoigne les six nominations obtenues pour« American Sniper » en vue de la 87e cérémonie des Oscars.

 

Sortie française prévue le 18 février prochain.

 

Écrit par Loïc Gugenheim