Amazon attaqué par ses livreurs indépendants

Quatre ex-coursiers de la branche d’Amazon, Prime Now, ont porté plainte contre le géant du e-commerce afin de réclamer un statut de salarié. 

amazon

©Ben Cawthra

La facture risque d’être salée pour le service de livraison rapide Amazon. Quatre plaignants se sont manifestés le mardi 27 octobre auprès de la Cour supérieure californienne de Los Angeles. Ces ex-travailleurs indépendants étaient employés par l’entreprise prestataire Scoobeez, afin d’oeuvrer exclusivement pour Amazon. Désormais, ils réclament un statut de salarié qui pourrait notamment leur donner accès à des rémunérations plus élevées, à une protection sociale ou encore au paiement des heures supplémentaires.

La sanction pourrait être encore plus globale pour Amazon, En effet, les avocats des salariés ont déposé un recours collectif afin que le verdict donné soit étendu à l’intégralité des livreurs du géant du e-commerce. Avant une éventuelle sanction globalisée, le tribunal californien doit accepter cette action judiciaire groupée, une hypothèse d’autant plus probable qu’une démarche similaire avait été validée dans un autre dossier, celui de Uber.

Les avocats des plaignants d’Amazon n’en sont pas à leur coup d’essai. Le cabinet Leonard Carter a déjà obtenu que le spécialiste du port de fret FedEx verse 228 millions de dollars à ses 2300 livreurs californien en 2014.

Nacer Boubekeur

Écrit par nacerm