Alaska : comment le réchauffement climatique a doublé les chutes de neige

Le glacier Columbus et le mont St. Elias en Alaska recouverts de neige (crédit photo : service des parcs nationaux d’Alaska).

Selon une enquête parue dans la revue Scientific Reports, une augmentation des chutes de neige de 117% par rapport au milieu du XIXème siècle a été remarquée cet hiver en Alaska. Un phénomène alarmant… 

Depuis la révolution industrielle, les chutes de neige auraient plus que doublé en Alaska, selon la revue Scientific Reports : des précipitations «sans précédent depuis au moins 1200 ans» d’après un communiqué du Dartmouth College. Dans le cadre des recherches, deux carottes de glaces issues du Mont Hunter ont été analysées, révélant des «augmentations spectaculaires des précipitations». Des résultats si surprenants que les scientifiques les ont vérifié de multiples fois avant de publier leurs conclusions.

Un phénomène complexe dû à de multiples facteurs

Des hausses de température et de la pollution de l’air avaient déjà été remarquées dans cette région mais c’est la première fois qu’une hausse des précipitations y est constatée. Cette hausse est en partie expliquée par le réchauffement des océans tropicaux. Selon les chercheurs, chaque degrés de réchauffement pourrait engendrer une hausse de 2% des précipitations (pluie et neige). Un phénomène qui n’expliquerait pas entièrement la hausse spectaculaire : un courant d’air chaud et humide venu des îles Aléoutiennes se dirigeant vers le nord aurait aussi un rôle important dans cette hausse des chutes de neige. Un phénomène qui justifie la baisse des précipitations remarquée à Hawaï au même moment.

Léandre Mage

Écrit par IEJ3B

Cet article a 2 commentaires

  1. Amanda

    Ça montre bien que ces histoires de réchauffement, c’est les conneries !

    • Pas Amanda

      Amanda, aprenez à écrire, sa vaudras mieux pour tous le monde.
      Et sa vous éviteras d’écrire vous-meme des conneries…