Air France veut reconquérir avec une nouvelle compagnie low cost

Air France annonce la création prochaine d’une nouvelle compagnie long-courriers low cost.

 

 

Bientôt un nouveau dans la flotte Air France

Bientôt un nouveau dans la flotte Air France

Un plan pour redonner du souffle à Air France, dont le taux de fréquentation a connu une diminution, enregistrant cet été une baisse significative de 5% au profit du low cost Transavia, qui gagne 20% de trafic. En cause ? Les nombreux attentats et les différents conflits sociaux à travers la France. La solution : créer une nouvelle compagnie à bas coûts.

« Boost » est le nom de code provisoire donné à celle-ci. Une compagnie calquée sur le modèle Transavia, qui a pour but de concurrencer les flottes du Golfe.

Le plan s’étend sur quatre ans et comptera dix appareils d’ici à 2020. Les pilotes seront déjà chez Air France, et les personnels navigants commerciaux (PNC) seront recrutés par « filière spécifique et aux coûts du marché« .

Ce plan compte, à terme, sur une exploitation de long-courriers de 30% sur les nouvelles destinations et de 70% sur les lignes déficitaires.

Des nouveautés sont annoncées sur les prochains avions de la flotte « Boost » comme les couchettes. Le PDG Jean-Marc Janaillac envisage un système de couchage inédit afin d’exploiter le maximum d’espace.

 

Qui dit low cost, dit suppression de la premiere classe. Il n’y aura qu’une business class comme sur les lignes KLM. À terme, Air France a pour objectif de transporter plus de 100 millions de passagers, soit dix millions de plus qu’aujourd’hui. Et cela a un coût : entre 1,7 et 2,2 milliards d’euros par an.

Marine Gaultier

Écrit par marineG