Air France : sa nouvelle compagnie, Joon, prend son envol

Un vol pour Barcelone à 39 euros seulement ? Joon, la nouvelle filiale d’Air France, l’a rendu possible. Les premiers vols décolleront dès aujourd’hui de Charles-de-Gaulle et devraient plaire à bon nombre de jeunes actifs.

Envie de partir en vacances, au soleil, pour pas cher ? Ça tombe bien ! Ce vendredi 1er décembre marque le lancement de Joon, la nouvelle compagnie d’Air France. Au départ de Paris-Charles-de-Gaulle, pour une arrivée à Barcelone, la filiale du géant aérien va faire décoller ses premiers avions dès aujourd’hui. Compagnie à coûts réduits, Joon a dans l’optique de séduire la jeune génération, dite « millénials ».

 

Hôtesses et stewarts en baskets, service de vidéo à la demande, ports USB pour chaque passager… La nouvelle compagnie, dont le principe avait été approuvé le 17 juillet dernier, compte bien utiliser de nouvelles innovations pour permettre à Air France de se relancer face à la concurrence des compagnies low-costs.

Pour autant, Joon espère se différencier des compagnies comme RyanAir ou EasyJet. Franck Terner, directeur général d’Air France l’affirme : « Joon n’est pas une compagnie low-cost ». Mi low-cost, mi classique, l’idée est d’être plus économique qu’Air France, en payant moins les employés.

En tout 13 destinations ont été dévoilées : Berlin et Lisbonne sont d’ores et déjà desservies, Porto dès demain, 5 autres destinations moyen-courrier à compter de mars (Rome, Naples, Oslo, Istanbul et Le Caire) et 5 long courier (Brésil, Seychelles, Afrique du Sud…).

 

Des destinations soigneusement choisies puisqu’il s’agit, pour la plupart, de villes auparavant desservies par Air France et qui, en raison de coût élevés, ne s’avéraient pas rentables.

Marion Planque

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire