Air France : 800 postes supprimés

Près de 500 postes de personnels au sol et 300 postes de stewards et d’hôtesses devraient être touchés par cette vague de licenciement.
Air France est en véritable chute libre. Alexandre de Juniac, le PDG d’Air France-KLM avait déjà annoncé les difficultés de l’entreprise le 18 décembre dernier. Selon lui « la situation du groupe et le contexte concurrentiel dégradé » obligeait « un durcissement du plan Perform 2020 par un volet de réduction des coûts et des investissements ».

Lors du Comité central d’entreprise (CCE) su jeudi 22 janvier, la direction a annoncé un nouveau plan de départs volontaires qui toucheront 800 postes excluant les pilotes de l’air. Les premières victimes seront les hôtesses et les stewards ainsi que le personnel au sol.

C’est 1,3 milliards d’euros d’économies que souhaiterait faire Air France sur 5 ans.

L’objectif de cette mesure par le Comité central d’entreprise est, selon les syndicats, de réduire le sureffectif de la compagnie. La dette d’Air France-KLM reste aussi très importante, en septembre la dette de la société s’élevait encore à 5,37 milliards d’euros.

 

Léa Tricoche

Écrit par leayevhi