Afrique du Sud : nouveau test expérimental contre le Sida

Sept ans après des premiers tests cliniques en Thaïlande, c’est au tour de l’Afrique du Sud de tester un vaccin expérimental contre le virus du Sida.

Ce 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le sida, restera peut-être comme une journée importante dans l’avancée de la lutte contre le virus. L’Afrique du Sud a entamé, ce vendredi 2 décembre, de nouveaux tests avec un vaccin expérimental, le HVTN 702.

5.000 volontaires vont le tester lors d’essais cliniques qui doivent durer quatre ans. Et ce n’est pas un hasard si l’Afrique du Sud a été choisie pour ces tests :le pays connaît chaque jour 1.000 nouveaux cas de Sida parmi ses habitants.

En 2009, en Thaïlande, un premier vaccin a été testé sur 16.000 volontaires. Il a finalement réduit les risques de contamination de 31,2% en trois ans et demi. Un essai encourageant, mais finalement insuffisant face aux objectifs.

En Afrique du Sud, il s’agit de la même base de traitement mais dans une version plus « musclée » de la souche. L’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses vise un taux d’efficacité de 50%. Si cela arrive, il faudra ensuite « entre 5 et 10 ans pour développer sa production » selon le professeur Gray, en charge des opérations.

Pour l’heure, il faudra encore attendre quatre ans pour connaître les premiers résultats de ces tests. Durant cette période, les volontaires sud-africains se verront injecter 5 doses de vaccins.

La lutte anti-VIH a réellement progressé ces dernières années, à tel point qu’un malade britannique a donné des signes de rémission il y a quelques mois.

Guillaume Lanchard

Écrit par Guillaume Lanchard