Affront entre Mayweather et McGregor : quels enjeux ?

Plus le temps passe, et plus on y croit. Depuis près d’un an, la probable confrontation entre le boxeur invaincu Floyd Mayweather et le champion de MMA Conor McGregor fait baver les fans de sports de combats. Mais pourquoi faire combattre deux icônes de disciplines distinctes?

Le MMA, c’est quoi ?

Le MMA (Mix Martial Arts) est un mélange de diverses disciplines. Deux combattants s’affrontent dans une cage hexagonale, où les poings, pieds, coudes, genoux, et prises au sol sont autorisés pour mettre à mal son opposant. L’Irlandais Conor McGregor est le champion des -70kg de l’UFC, sa plus grande fédération.

    Cage hexagonale du MMA

A l’opposé, en boxe anglaise, seuls les poings sont autorisés. L’Américain Floyd « Money » Mayweather est l’un des cadors historiques de la discipline. Multiple champion du monde au palmarès parfait (49 combats, 49 victoires), il est retraité depuis septembre 2015.

En résumé : un boxeur n’est pas assez complet pour combattre en MMA. Seule en boxe anglaise une confrontation entre les deux hommes est possible.

Quels sont les enjeux sportifs ?

« Il n’y a aucun intérêt sportif. C’est du pur business ! McGregor tentera de faire le spectacle, du show à l’américaine. Mais sur un ring de boxe, il ne peut pas rivaliser techniquement, et finira peut être KO » nous a répondu Mansour Barnaoui, combattant MMA français (14 victoires, 4 défaites).

La taille des gants est un élément qui change la donne. En MMA, les gants sont plus petits et nettement moins rembourrés qu’en boxe. Ils provoquent plus de KO, comme nous l’explique Andrew Francillette, boxeur français invaincu (18 victoires, un match nul) :

« En MMA, sur un ou deux coups, les combattants peuvent terminer le combat. Ils recherchent d’avantage à être efficaces, à mettre rapidement KO leurs adversaires plutôt que de travailler sur la durée. En boxe, avec des gants plus épais, s’il ne le met pas KO d’entrée, je vois mal McGregor tenir 12 rounds face à Mayweather  » constate t-il.

Mais Mayweather souhaite définitivement que ce combat ait lieu et assure que McGregor (24 combats, 21 victoires dont 18 par KO) demeure l’un des meilleurs boxeurs de l’UFC.

« Sa stratégie ne repose pas sur des prises au sol. Lorsque l’Irlandais gagne, il gagne debout. Lorsqu’il perd, il perd au sol. Faisons en sorte que le combat ait lieu. Donnons aux fans ce qu’ils veulent voir. » a-t-il déclaré au micro de Showtime, le 24 février dernier, jour de ses 40 ans.

Lors de la conquête de sa première ceinture de champion d’UFC, il est vrai que la force de frappe de McGregor lui a permis de mettre KO son opposant José Aldo, en ….. 13 secondes.

Quant à l’américain, il n’a remporté par KO qu’une seule de ses 10 dernières apparitions sur le ring. Il n’est pas un boxeur agressif, sa force est sa capacité à contre-attaquer et déjouer la stratégie de ses adversaires. Ses combats ont l’habitude de durer et de laisser du suspens.

Pour Freddie Roach, l’un des plus grands coachs de l’histoire de la boxe, si Mayweather est favori, rien n’est joué d’avance « McGregor est un très bon boxeur. Vous savez, un seul coup peut tout changer. C’est comme ça que ça se passe dans notre sport. Je sais qu’il n’a pas peur de Mayweather, il est prêt à en découdre. Je ne le donne pas battu d’avance. Je pourrais l’entrainer, avec plaisir, mais à présent je suis concentré sur Georges St-Pierre (champion d’UFC en -77kg). » a-t-il déclaré lors d’une interview donnée au site mmafighting.com.

Quels intérêts financiers ?

« Les deux hommes sont très bons en terme de communication. Avec le buzz qu’il y a autour de cette rivalité, McGregor et Mayweather gagnent en popularité, que le combat ait lieu ou non. » nous explique Anthony Dizy (9 victoires, 2 défaites en MMA), numéro 1 français en -70kg.

Floyd Money Mayweather est incontestablement le boxeur le plus rentable de tous les temps. Il sait comment vendre un combat. Il a empoché un chèque de 100 millions d’euros lors du « combat du siècle » qui l’opposait à Manny Pacquiao, le 2 mai 2015.

Mais l’Irlandais est sous contrat avec Dana White, le boss de l’UFC, et ce dernier assure que Mayweather n’a jamais tenté de le contacter.

En janvier 2017, invité du Talkshow The Herd, Dana White a proposé en live 25 millions de dollars à Mayweather pour affronter McGregor.

Une somme jugée minuscule par l’intéressé : « 25 millions de dollars est une belle somme, mais cela fait au moins dix ans que je n’ai pas généré un si petit montant pour un combat » a réagit Mayweather lors d’une interview pour Fighthype. La somme qu’il espère emporter pour cette opposition ? 100 millions de dollars, identique à son chèque empoché pour affronter Pacquiao.

Reste à savoir qui sera chargé de la promotion de l’événement, car lors du « combat du siècle » qui l’opposait à Pacquiao, les fans ont attendu presque 10 ans avant que les négociations ne prennent fin.

Là où tout a commencé

La rivalité entre les deux athlètes n’est pas récente. Au mois de mars 2015, l’Irlandais avait prétendu que son combat face à Jose Aldo, à l’UFC 189, pouvait rivaliser en terme de ventes avec le tant attendu « Mayweather – Pacquiao ».

Quelques semaines plus tard, lors d’une interview pour Esquire, il a ajouté qu’il « tuerait en moins de trente secondes » le boxeur américain s’il était mené à l’affronter en MMA.

A l’époque, Mayweather, en pleine préparation de son combat face à Pacquiao, n’a pas pris ces propos au sérieux, estimant que McGregor tentait uniquement de se faire de la pub.

Mais près d’un an plus tard, en janvier 2016, c’est lui qui interpelle McGregor en déclarant que sa couverture médiatique et celle de Ronda Rousey étaient favorables à leur image en raison de leur couleur de peau.

Une déclaration qui n’a pas plu à l’Irlandais. Le combattant d’UFC a demandé via un message instagram à Mayweather de ne pas associer les races à son succès. Il a par la même occasion pour la première fois proposé un combat au boxeur, sans préciser la discipline de cette opposition.

Alors que le boxeur fraichement retraité pensait un combat face à McGregor totalement absurde il y a peu, l’engouement médiatique autour de chacune de leurs déclarations interposées lui a fait changer d’avis.

On sait que Mayweather est un businessman avant tout, et il a bien compris que ce combat pourrait l’enrichir de quelques dizaines de millions de dollars.

Dans une interview donnée à ESNews au mois de mai 2016, celui qu’on surnomme Money a assuré que seul Conor Mcgregor le ferait sortir de sa retraite.

En voyage à Birmingham le week-end du 4 et 5 mars, le boxeur a été piégé par un imitateur qui a plutôt bien interprété Conor McGregor. De quoi détendre l’atmosphère.

Écrit par Martial Peuvion