Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais serait aussi à l’origine la disparition d’Arthur Noyer

L’ancien militaire de 34 ans, devrait être réentendu par les juges avant la fin du mois.

Principal suspect dans l’affaire Maëlys, Nordahl Lelandais avait déjà été placé en garde à vue lundi matin. Certains éléments le relieraient à Arthur Noyer, un caporal disparu lors d’une soirée à Chambéry en avril dernier. Ce mardi la police nationale a annoncé qu’ils prolongaient la garde à vue du militaire de 24 ans.

Selon les derniers éléments d’enquêtes, l’affaire Maëlys et l’affaire Arthur Noyer serait bel et bien lié. En effet ce lien serait Nordahl Lelandais. Ce militaire déjà placé en garde à vue dans l’affaire Maëlys s’est vu devoir prolonger son temps de présence au commissariat de Chambéry.  Et pour cause l’homme qui était déjà en détention provisoire  dans la prison de Saint-Quentin-Fallavier, aurait selon les dernières informations de l’enquête fait des recherches douteuses sur internet tel que « comment faire disparaître un corps? ». De plus grâce à l’étude du bornage du téléphone d’Arthur Noyer et celui de Nordahl Lelandais nous sommes désormais certains que le caporal disparu et le suspect ont fait « un trajet commun ». Un trajet qui fut assez long puisque leurs téléphones ont était simultanément détecté au passage de différentes bornes.


Lelandais suspect dans deux affaires différentes 

 

Nordahl Lelandais, suspecté d’être l’auteur de l’enlèvement de la petite Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août lors d’un mariage en Isère, a été mis en examen hier matin dans une nouvelle affaire. Elle concernerait la disparition d’Arthur Noyer, caporal au 13ème Bataillon de chasseurs alpins, lors d’une soirée le 11 avril dernier. Cette même nuit, les téléphones du disparu et du suspect auraient borné à plusieurs reprises dans la même boite de nuit : le carré Curial, un ancien bâtiment militaire de Chambéry. Le jeune homme a été aperçu pour la dernière fois au bord d’une route à 5 kilomètres de sa caserne, alors qu’il faisait du stop. Il ne s’était pas présenté à la caserne le lendemain matin et malgré de nombreuses recherches, il n’avait pas été retrouvé.

Le domicile du suspect perquisitionné

La cellule où Nordahl Lelandais est en détention provisoire et son domicile de Domessin en Savoie ont également été perquisitionnés. Le procureur de la République de Chambéry ne devrait pas s’exprimer avant la fin de la garde à vue du suspect. Elle pourrait durer jusqu’à 48h, soit mercredi matin.

 

Léandre Mage et Hugo Sancet

 

 

   

Écrit par IEJ3B

Cet article a 1 commentaire