Affaire Grégory : Marcel Jacob peut regagner son domicile

Grégory 4 ans avait été enlevé et tué en 1984. Crédit: Archives familiales

Mis en examen pour le rapt mortel de son petit-neveu Grégory en 1984, Marcel Jacob est autorisé à rentrer chez lui. 

Marcel Jacob, mis en examen avec son épouse Jacqueline pour l’enlèvement et le meurtre de leur petit-neveu Grégory il y a 33 ans, est autorisé à rentrer chez lui. Cet assouplissement du contrôle judiciaire de Marcel Jacob a été prise par la chambre d’instruction de Dijon.

Son épouse Jacqueline avait, elle, pu regagner son domicile conjugal le mois dernier. Tous les deux avaient été mis en examen et brièvement mis en prison il y a six mois, puis placés sous un strict contrôle judiciaire. Il été obligé de résider séparément et loin de leur domicile principal, situé à Aumontzey, dans les Vosges.

Si les deux époux peuvent enfin revenir chez eux, les autres obligations du contrôle judiciaire doivent être respectées, précise le procureur général de Dijon, Jean-Jacques Bosc.

Juliette Prigent

Edité par Léa Bitton

Illustré par Noa Bettan

Écrit par IEJ3B