Affaire Bettencourt : troisième semaine cruciale
Palais_Justice_Paris

Le procès de Bettencourt a débuté à la cour de justice de Bordeaux, fin janvier.

Cette nouvelle semaine d’audience, à Bordeaux, sera davantage consacrée aux détails des comptes, aux fonds et flux liés à la fortune Bettencourt.

 

 

 

 

Deux semaines de procès, déjà, et les prévenus sont désormais appelés à être entendus. L’ancien ministre du Budget et député, Eric Woerth, est attendu à la barre. Il a toujours démenti ce pourquoi il est poursuivi. Le témoignage de l’actuel tuteur de Liliane Bettencourt est aussi prévu.

La gestion de la fortune examinée de près

Si le jugement tournait, depuis l’ouverture du procès, autour des donations de la milliardaire et des personnalités, qui en ont bénéficié, le débat se concentre maintenant sur la comptabilité de son patrimoine et de ses richesses. L’ex-commissaire aux comptes de la fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, poursuivi pour abus de faiblesse, devrait entrer dans le détail de cette gestion. Le voile sera prochainement levé sur les comptes non-déclarés dont il assure ne pas avoir connaissance.

http://www.dailymotion.com/video/x2fxxiw_proces-bettencourt-a-bordeaux-de-maistre-a-la-barre_news

Claire Thibout, témoin-clef de la semaine

L’ex-comptable de Liliane Bettencourt, Claire Thibout, sera mardi l’un des témoins majeurs de l’enquête. Elle affirme avoir remis 50 000 euros à Patrice de Maistre, « l’intermédiaire avec les politiques », attribués à Eric Woerth, alors trésorier de campagne pour Nicolas Sarkozy. Les protagonistes ont toujours contesté les manquements invoqués. Sur des bandes d’enregistrement prises par le majordome de la nonagénaire, on entend Patrice de Maistre parler d’évasion fiscale…

Tanguy Vercelot

 

 

Écrit par bapouch