Accusé de violences, Nicolas Douchez assure n’avoir « frappé personne »

Dans un entretien accordé à L’Equipe, le joueur du RC Lens s’exprime pour la première fois après sa violente dispute avec une femme, qui l’a mené en garde à vue.

Nicolas Douchez rompt le silence. Le gardien nordiste de 37 ans ne s’était pas exprimé publiquement depuis sa garde à vue le 26 octobre. Ce vendredi 10 novembre, celui qui est poursuivi pour « des violences en état d’ivresse sans ITT et dégradation du bien d’autrui » a livré sa version des faits dans un entretien au journal L’Equipe.

« Il s’agit d’une soirée entre amis, dans un cadre privé, qui s’est prolongée et s’est mal finie« , dit le footballeur formé au Havre. « Elle s’est terminée par une dispute qui a un peu dégénérée, mais pas au point de ce qui a été balancé dans les médias. »

Dans son interview, Nicolas Douchez affirme qu’ »il n’y a pas eu de violences physiques » et se dit touché par les termes qui ont été utilisés pour résumer l’affaire dans le Parisien.

Le gardien du RC Lens déclare également que cette affaire le marquera longuement. « Durant ma fin de carrière et peut-être une partie de ma vie d’après, je serai catalogué comme quelqu’un de violent envers autrui. Dans dix ans, si mon fils tape mon nom sur le Net, il y a des chances qu’il voit ressortir cette histoire avant ma carrière. Ce n’est pas juste… »

Mis à pied par son club, le quadruple champion de France avec le PSG connaîtra samedi sa sanction sur le plan des instances sportives.

Benjamin Delporte

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire