A quoi sert la Caisse des dépôts et consignations ?

Emmanuel Macron a annoncé qu’il nommait Eric Lombard au poste de directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Ancien dirigeant de l’assureur Generali France, Eric Lombard va ainsi succéder à Pierre-René Lemas. Mais concrètement quelles sont les missions de la CDC ?

 

Créée en 1816, la CDC est une institution financière publique, contrôlée par le Parlement et non le gouvernement, dont les fonds s’élèvent à 34,2 milliards d’euros. Elle n’est ni financée par l’Etat, ni par les impôts des Français mais par les dépôts des professions juridiques ainsi que ceux de ses filiales et de ses participations stratégiques.

 

 

Décrite comme le bras financier de l’Etat, la CDC « remplit des missions d’intérêt général en appui des politiques publiques conduites par l’Etat et les collectivités locales », selon le code monétaire et financier. Sa mission première est de protéger et gérer les épargnes des Français, c’est-à-dire l’argent qu’ils ont déposé sur leurs livrets A, livrets d’épargne populaire et livrets de développement durable et solidaire.

La CDC centralise ainsi 60 % de la collecte de l’épargne réglementée soit environ 250 milliards d’euros comme l’explique le journal « La Croix » et la transforme ensuite en prêts à très long terme, afin de financer les logements sociaux et de favoriser la transition écologique et énergétique notamment.

C’est également la Caisse des dépôts qui gère la retraite d’un Français sur cinq, sécurise les fonds des professions juridiques et fait office d’investisseur institutionnel et de banquier pour la sécurité sociale. Une institution colossale prochainement dirigée par Eric Lombard.

 

Juliette Thévenot

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire