A Paris, les brebis envahissent les Tuileries

Ce mercredi 14 décembre, une centaine de brebis, accompagnées de cinquante éleveurs, ont investi le jardin des Tuileries. Ces derniers veulent attirer l’attention sur leur situation face aux nombreuses attaques de loups ayant décimé leurs troupeaux.

C’est une scène insolite à laquelle assistent les passants depuis ce mercredi matin au jardin des Tuileries. En effet, aux côtés des pigeons parisiens, près d’une centaine de moutons ont investi les allées du parc, aux côtés de cinquante éleveurs, à l’initiative de la Confédération Paysanne. 
Ces derniers ont décidé d’emmener leurs bêtes au cœur de la capitale afin de sensibiliser les autorités sur les attaques de loups ayant décimé de nombreux troupeaux au cours des derniers mois. Dans un communiqué, l’organisation précise que ces agriculteurs « conduisent symboliquement leurs animaux dans l’espace urbain, où ils ne risquent pas d’être victimes de la prédation. »

Afin de sauvegarder leurs animaux, les éleveurs demandent entre autres au gouvernement la création de brigades d’intervention réparties sur le territoire ainsi que le lancement d’un travail sur la sortie du loup des espèces protégées par la Convention de Berne. Si la Confédération Paysanne ne souhaite pas une extermination pure et simple du loup en France, elle demande néanmoins aux autorités d’agir sur la croissance de la population de loups afin de maintenir « le développement d’un élevage paysan, qui fait vivre les territoires, crée de l’emploi, entretient les paysages et produit une alimentation de qualité. »

Deux délégations représentant les intérêts des éleveurs de brebis ont été reçues au Ministère de l’agriculture afin d’entamer des discussions sur le sujet.

Marie Lizak

Écrit par iejpedago