Primaire à gauche : Qui sont les septs candidats déclarés

Le dépôt des candidatures de la primaire à gauche a débuté jeudi. Alors que François Hollande a renoncé à s’y présenter, IEJ News fait le point sur les sept candidats déjà déclarés.

François Hollande a mis fin au suspense jeudi 1er décembre au soir, en annonçant qu’il n’était pas candidat à sa propre succession. La primaire de la gauche, qui doit se tenir les dimanches 22 et 29 janvier prochains, compte pour l’instant sept candidats déclarés.

Au sein du Parti socialiste, Arnaud Montebourg, l’ancien ministre de l’Economie, s’est lancé en août dans la course à l’Élysée et l’a déclaré publiquement en octobre.

Tout comme Benoît Hamon, ancien ministre de l’Education nationale, et Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice de Paris, qui affirment également avoir déjà recueillis les parrainages des 5% d’élus PS nécessaires pour se présenter à la primaire.

Ces trois candidats ont pour point commun d’être des « frondeurs » au sein de l’aile gauche du PS, et souhaitent mettre en place une politique anti-austérité.

Les députés PS Gérard Filoche, Fabien Verdier et Marc Jutier seraient toujours à la recherche des parrainages nécessaires pour valider leur candidature, rapporte BFM TV.

Hors du PS, la règle des parrainages ne s’applique pas. Du côté écologiste, François de Rugy, le président d’Europe Ecologie-Les Verts, est le seul de son camp à avoir officialisé sa candidature.

Jean-Luc Bennahmias l’ancien député européen du Front démocrate, Sidi Hamada-Hamidou, simple membre du Parti radical de gauche, et Pierre Larrouturou, Co-président de Nouvelle donne, sont les derniers candidats déclarés à cette primaire. En attendant la présentation (quasi-certaine) de Manuel Valls avant le 15 décembre, date limite du dépôt des candidatures.

Sylvain Labourdette

Écrit par Sylvain Labourdette