Ce week-end, Paris accueille pour la première fois le festival  « Video City » réunissant la majorité des Youtubeurs français. Zoom sur 3 d’entres eux, encore inconnus du grand public, à suivre de près.

Qu’ils soient humoristes ou musiciens, qu’ils parlent de jeux vidéos ou d’astuces beauté, 120 créateurs de vidéos sont attendus à Paris Expo, Porte de Versailles, les 7 et 8 novembre. Les stars comme Cyprien, Norman ou encore Squeezie seront évidemment présentes mais également des têtes moins connues.

Dycosh, le sapeur comique

Malgré un Bac+5 et un avenir tout tracé dans la finance, Dycosh a une autre passion : la comédie, dans laquelle il s’est lancé, après avoir abandonné son emploi de banquier. Il y a deux ans, quelques vidéos face caméra amorcent la popularité de Dycosh en scorant 4 000 vues sur YouTube le temps de quelques semaines. Puis, la machine s’est emballée. Aujourd’hui, le Franco-congolais compte plus de 90 000 abonnés et sa vidéo la plus vue frôle le million.

A Lire également : Les nouveaux humoristes du Web franco-congolais

Poisson Fécond, le scientifique

Chris Conte n’a pas la notoriété d’un Cyrprien mais possède une forte communauté sur Youtube avec plus de 500.000 abonnés sur sa chaîne. Entrepreneur à travers ses vidéos, il fait des vidéos éducatives de façon divertissante. Avec sa coiffure de savant fou, il distille son savoir sur des sujets très divers, souvent orientés autour de la science. Mais il n’hésite pas à se livrer sur sa vie et ses projets annexes. Il écrit actuellement un roman et développe un jeu vidéo.

Doc Seven, l’instructeur

Ami du Poisson Fécond, Doc Seven attire une foule d’internautes depuis la création de sa chaine en janvier dernier. Derrière ce nom se cache William, un Parisien de 24 ans qui dépasse aujourd’hui 500.000 abonnés sur Youtube. Son concept, définir autour du chiffre sept des thématiques concernant aussi bien l’histoire, la géographie, les sciences ou la culture. Un concept qui séduit avec ses vidéos atteignant les millions de vues.

 

Yevhi Goojrah

Écrit par Yevhigoojrah