6 chiffres à connaître sur le logement social en France

HLM en Bretagne, l’une des régions françaises qui détient le moins de logements sociaux. Crédit: Flickr, Jean-Pierre Dalbera.

Nombre de logements sociaux, répartition par régions, loyers moyens, taux de vacance … Le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) vient de dresser un état des lieux complet du logement social en France.

 

Une progression de 1,6% en l’espace d’une année. En janvier 2017, le parc locatif social français compte 74 900 logements de plus que début 2016. Une augmentation qui n’est toutefois pas uniforme sur l’ensemble du territoire. Les départements d’outre-mer, la Corse, la Bretagne ou la région PACA voient ainsi leur parc social augmenter plus fortement qu’ailleurs en l’espace d’une année.

25%. Ce chiffre représente la proportion de logements sociaux parmi l’ensemble des résidences principales en Île-de-France, le record dans l’Hexagone. A l’inverse, ce taux descend à 12% dans certaines régions françaises, comme en Nouvelle-Aquitaine, en Occitane, en Corse ou encore en Bretagne.

Nombre de logements du parc social par région au 1er Janvier 2017

 

4 999 300. Le nombre de logements sociaux en France en début d’année 2017. Un chiffre en progression de 1,6% par rapport à l’année précédente. 30% de ces logements sont situés dans des quartiers dits «difficiles» (également appelés QPPV ou Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville). 95 700 de ces logements sont en attente de travaux ou de démolition.

5,72 euros/m². C’est le loyer moyen au mètre carré habitable. Un prix en augmentation de 0,5% par rapport à l’année précédente, mais la hausse est moins forte que celle constatée entre 2015 et 2016. C’est en Île-de-France que les tarifs sont les plus élevés, avec un prix moyen de 6,70 euros par mètre carré.

86 200. Le nombre de logements sociaux mis en service en 2016. 91% de ces logements sont neufs. Ils se situent principalement en Île-de-France (21%) ou en Auvergne-Rhône-Alpes (13%).

3%. Ce chiffre correspond au taux de vacance des logements sociaux en France (Outre-mer compris). Un chiffre en baisse puisqu’il s’établissait à 3,3% l’année précédente. En revanche, on observe de réelles disparités entre les différentes régions françaises, puisque ce taux est de 5% en Guyane ou en Bourgogne, contre 2% en Corse.

269. C’est le nombre de communes qui n’ont pas construit assez de logements sociaux, entre 2014 et 2016. Lors du précédent bilan, seules 218 communes n’atteignaient pas le bilan imposé par l’État. Depuis 2000, la loi SRU impose aux villes de plus de 3 500 habitants (et à celles de plus de 1 500 habitants en Île-de-France) de proposer au moins 20 à 25 % de logements sociaux sur leur territoire.

Ugo Faure

Illustré par Benjamin Teil

Écrit par IEJ3B