40% des français sont contre les caricatures

Les caricatures de l’hebdomadaire Charlie Hebdo, entraine des polémiques. Source: Flickr ©H.KoPP

 

Quatre français sur dix seraient contre les caricatures du prophète Mahomet, selon un sondage Ifop. 

Le prophète Mahomet de nouveau caricaturé en une du dernier Charlie Hebdo : la larme à l’oeil, il tient dans ses mains une pancarte «Je suis Charlie», épaulé d’une mention «tout est pardonné». Peut-on vraiment encore parodier le symbole religieux de l’islam ? Près de 42% des français estiment qu’il faut éviter les caricatures du prophète Mahomet, mais 50% des personnes interrogées sont pour une limitation de la liberté d’expression sur internet et les réseaux sociaux. 49% sont contre et 1% sans opinion.

Peut-on tenir compte des réactions ? Aujourd’hui, des milliers de musulmans se sentent encore une fois agressés et blessés. Malgré tout, 57% des français disent qu’il «ne faut pas tenir compte de ces réactions et continuer de publier ce type de caricature». Les 42% restants pensent qu’il faut tenir compte de celles-ci.

Le sondage, publié dans le Journal du Dimanche, a été réalisé par téléphone auprès de 1003 citoyens français.

Johanna Guerra

Écrit par anthonyjohanna