35 heures dans les hôpitaux : un accord au forceps

La direction de l’AP-HP réussi finalement à trouver  un accord avec la CFDT et accepte la réforme des 35 heures. Une organisation du temps de travail modifiées et deux à neuf jours de congés supprimés pour les 75.000 agents pour le premier groupe hospitalier du pays.

Le directeur de l’assistance publique-hôpitaux de Paris Martin Hirsch réussie finalement à convaincre le syndicat de la CFDT. Un accord minoritaire conclu ce mercredi, la CFDT n’étant que le troisième syndicat sur sept à l’AP-HP .

Après un conflit qui dure depuis des mois, multipliant grèves et manifestations pour protester contre cette reforme des 35 heures. Face au chaos des plannings, du personnel manquant et des intermédiaires hors de prix, l’accord prend enfin forme pour l’AP-HP.

En Septembre 2016 , l’accord prévoit d’affecter les équipes alternativement le matin et l’après-midi. Une diminution du nombre de jours de RTT est également prévue dans l’accord , comme le fait déjà la moitié des hôpitaux de France. Une baisse du nombre de minutes travaillées chaque jour qui seront transformées dans le futur en jours de RTT.

L’accord introduit surtout la journée à 7h 30  qui traduit 15 jours de RTT annuelles. Au moins 5 jours supprimés par rapport au schéma pratiqué aujourd’hui et 9 jours par rapport aux journées de 7 h 50.

Une réforme qui touchera tous les nouveaux recrutés à l’exception des services qui ne marchent pas 24 heures sur 24 et qui peuvent ainsi pratiquer des journées de 10 heures.

Pour convaincre les agents déjà en place à choisir eux-mêmes la journée à 7h 30, la direction offre 18 heures supplémentaires par an pour tenir compte des dépassements liés au changement d’organisation, sans compter les samedis et dimanches qui pourront faire des jours à 12 heures, ce qui diminue le nombre de week-ends travaillés.

En échange de ces efforts et toujours dans la perspective de convaincre d’autres syndicats, la direction devrait aussi proposer une nouvelle vague de titularisations dans le cadre de l’accord de déprécarisation signé avec le syndicat de la CFDT.

A lire aussi: AP-HP : un accord signé avec la CFDT sur les 35 heures

Julia Toledano

Écrit par Julia Toledano