3 points pour comprendre : Le Dumping Social

Hier, le parquet a requis trois ans de prison avec sursis à l’encontre des six cadres de l’ex-transporteur Norbert Dentressangle. La justice reproche à l’entreprise d’avoir abusivement utilisé plus de 1000 chauffeurs étrangers à moindre coût. Une affaire qui incarne un malaise social, le Dumping Social

 Qu’est ce que c’est ?

 Le dumping social est une expression et n’a pas d’acceptation précise, il peut donc selon les cas désigner plusieurs choses :

  • Fait de chercher à profiter des différences de rémunérations et de règlementations du travail entre pays
  • Modification de la concurrence du commerce international par l’ouverture au commerce d’économie émergente (contrainte moins fortes sur travail enfant, syndical ou protection social)
  • La remise en cause de certains avantages sociaux et salariaux acquis, en vu d’obtenir ou de conserver des emplois

Les effets seraient donc divers :

  • Perte des emplois des pays riches au profit des travailleurs des pays pauvres
  • Exploitation des travailleurs des pays pauvres
  • Augmentation des niveaux de vie des pays en développement
  • Protectionnisme des pays riches au sein de l’OM

 D’ou ça vient ?

Dans les années 80-90 le taux de chômage des pays occidentaux est en hausse, les revenus des salariés stagnent ou reculent. On assiste également à l’apparition des travailleurs pauvres aux Etats-Unis, ces facteurs ont mit l’accent sur les conséquences du commerce des pays développés avec les pays en développement.

 Le cas français :

250px-Indice-production-habillement-cuir-CVS-CJO

Indice de la production dans l’industrie textile/ cuire entre 1990 et 2005 (source INSEE)

Les économistes français ont deux visions très partagé du Dumping social, d’un coté ceux qui pensent que le Dumping Social n’apporte que du négatif avec l’apparition du moins-disant social (celui qui coute le moins chère, qui a les conditions de travail les moins élevées). Tandis que de l’autre cote les économistes tempèrent les effets négatifs par le nombre d’emplois créés dans les pays en développement, la hausse du salaire moyen ou encore les progrès techniques.

En France les échecs économiques sont constamment attribués à des échecs politiques avant tout.

Hippolyte Claisse

Écrit par Hippolyte Claisse