22 000 noms de djihadistes révélés

Une ancienne recrue de Daesh aurait livré des documents à la chaine anglaise Sky News.  La liste, volée à l’Etat Islamique, comporterait de nombreuses informations. Ces documents restent tout de même à authentifier mais ces renseignements pourraient changer partiellement la donne. 

Une liste.  Des noms. Tous écrits en langue arabe. Voilà ce qu’à reçu la chaine de télévision britannique Sky News hier. Elle affirme que  22 000 noms de djihadistes lui a été communiquée par le biais d’un ex soldat de l’EI. Celui-ci aurait volé les listes à un  chef de l’organisation.

Selon l’Express, l‘homme a expliqué avoir quitté l’EI à cause de l' »effondrement des principes islamiques auxquels il croit » au sein du groupe.

Abu Hamed (son nom d’emprunt pour l’EI),  aurait d’ailleurs déclaré : « cette organisation est une escroquerie, ce n’est pas l’Islam. » Avant de rejoindre l’Etat Islamique, il était soldat dans l’armée libre de Syrie.

A lire aussi : « Daesh, paroles de déserteurs » : la machine de mort vue de l’intérieur

Des documents à vérifier

Les papiers n’ont pas été vérifiés. On sait par contre que ce sont des fiches d’identité, avec le nom véritables des « soldats », ainsi que leur profession et leur domicile. On apprend également leur nationalité ainsi que les personnes qui les ont recommandées auprès de de Daesh et leurs postes. La France serait donc le septième pays de recrutement privilégié par l’EI. Ces fiches permettraient de mieux comprendre les différents types de profils qui rejoignent les rangs terroristes.

 

http://twitter.com/SkyNews/status/707811520999247872/photo/1

 

 

Les documents doivent encore être authentifiés. Pourtant s’ils s’avèrent vrais, selon certaines sources, ils prouveraient la vulnérabilité de Daesh et montreraient que certaines de leurs recrues se retournent contre eux

Aurélie Robert

Écrit par Aurelie Robert