Quand la loi Macron s’invite chez Valls

 

Mardi 27 Janvier à Audincourt dans le Doubs, se tenait un meeting orchestré par Manuel Valls. Son but était d’apporter son soutient au candidat du Parti Socialiste aux législatives partielles. Cependant, il a été chahuté. 

commons.wikimedia.org Manuel Valls gêné dans son discours dans le Doubs.

(source photo : commons.wikimedia) 

 

Un meeting, par un socialiste, pour un socialiste et devant des Socialistes. Comment imaginer un raté pour cet événement. Et pourtant le Premier ministre à dans un premier temps était gêné par une coupure de courant. Retardant d’une heure le discours. Mais Manuel Valls n’était pas au bout de ses surprises. Alors qu’il tenait un discours ferme, sur la lignée de ceux qu’il a tenus après les attaques terroristes du mois de janvier, c’est quelques nombreux militants qui ont fait entendre leur voix. A tel point que le chef du gouvernement à dû hausser la sienne, jusqu’à devoir hurler dans son micro.

Ces militants, apparemment énervés, brandissaient des pancartes « défendre l’office notarial », face à la loi Macron. Alors que ce projet est au cœur des débats ces dernières semaines, hier ce sont les militants PS même qui ont exprimé leur mécontentement devant leur Premier Ministre. Ce dernier n’ayant pas évoqué le sujet durant son discours.Un meeting qui voulait rassembler et qui finalement a divisé.

 

                                                                                                                                                                                                                                Pierre-Ivan d’Arfeuille

Écrit par noyaudur